Notre voyage de deux semaines en Martinique (+ formalités liées au Covid-19)

À la recherche d’une destination ensoleillée pour commencer l’année 2021, la Martinique nous faisait déjà de l’œil depuis un moment et on a craqué. 

Dans cet article, on vous emmène avec nous pour deux semaines en Martinique à la recherche de tortues, de dauphins, de plages paradisiaques, de spots secrets et des meilleurs accras de l’île. 

C’est parti pour un voyage au paradis dans les Caraïbes !


Pour aller plus rapidement à la partie de l’article qui vous intéresse on a fait un petit sommaire, bonne lecture 😊

->Télécharger notre carte de la Martinique en cliquant ici

Les formalités liées au COVID-19 en Martinique

Petit aparté sur les démarches à effectuer avant de se rendre à l’aéroport de Paris-Orly :

> Test PCR de moins de 72h

> 7 jours d’isolement (+ test à la sortie de l’isolement) seulement pour les personnes non vacciné.e.s

> Pas de test pour le retour

*Informations mises à jour le 27/06/2021

Sur place, le port du masque est bien entendu obligatoire dans les lieux publics, les transports en commun, les supermarchés, les marchés, les restaurants, etc.

Le Nord de la Martinique un joyau à préserver qui vous surprendra !

Avant de partir en Martinique nous nous sommes renseignés sur les caractéristiques de l’île. Ce qui ressortait le plus souvent dans les blogs ou articles de voyage c’était le caractère dual de la Martinique : un sud paradisiaque avec la côte Caraïbes, et un nord plus sauvage et moins fréquenté. On peut dire que notre expérience sur place confirme ce parallèle. 

Saint-Pierre :

Saint-Pierre est la ville la plus connue du nord de la Martinique. Jusqu’en 1902, la ville était la capitale économique et culturelle de l’île, notamment grâce à son théâtre et ses nombreuses rhumeries. La ville était même surnommée le “petit Paris”. Cependant toute cette richesse a été rasée par l’éruption volcanique de la Montagne Pelée en 1902 qui a ravagé la ville et tué environ 30 000 personnes. 

Nous voulions réellement séjourner à Saint-Pierre car au-delà d’être une ville chargée d’histoire, elle est à notre sens le point d’ancrage idéal pour découvrir le nord de l’île. 

A Saint-Pierre nous avons pris une journée pour se balader dans la ville à travers les vestiges encore présents, se poser sur ses plages de sable noir avec la vue sur l’impressionnante sur la Montagne Pelée, ou encore chercher les scuptures sous marines plongées à 9 mètres de profondeur au large de ses côtes. Pour les amoureux de plongée, Saint-Pierre vous ravira car dans ses eaux se trouvent de nombreuses épaves qui ont péri dans l’éruption de 1902. 

C’est également à Saint-Pierre que nous avons vu les plus beaux couchers de soleil sur l’île et bu les meilleurs planteurs 😂  En plus nous avions un airbnb génial en plein centre ville avec vue sur la mer et la Montagne Pelée, du matériel à disposition (dont kayaks et transats) et une hôte plus qu’accueillante ! On vous le recommande à 100% si vous souhaitez vous y rendre.

Jardin de Balata :

Le Jardin de Balata est une jolie visite à faire en Martinique. Il s’agit d’un jardin botanique créé par une passionné d’horticulture autour de sa maison familiale à l’architecture typique créole. Nous avons été impressionnés par ce jardin, la diversité des végétaux présents et pour certains leur taille ! Un parcours de visite est aménagé avec des panneaux explicatifs pour chaque espèce. 

Petit plus : on a retrouvé notre âme d’enfant dans le parcours dans les arbres aménagé à une quinzaine de mètres de hauteur.  

Le Jardin de Balata est assez prisé des touristes, si vous voulez en profiter au maximum, nous vous conseillons de faire comme nous et d’y aller dès l’ouverture (à 9h00). Vous serez plus tranquille et certain de trouver une place sur le parking qui se remplit vite. L’entrée coûte 14 euros pour les adultes. 

Montagne Pelée :

Le nord de l’île plaira sans aucun doute aux sportifs et aux aventuriers ! Parmi les randonnées accessibles, l’ascension de la Montagne Pelée est un incontournable. Le point culminant du volcan se trouve à 1395 m d’altitude et plusieurs sentiers peuvent être empruntés pour cette randonnée. On ne peut pas vraiment vous donner plus d’infos car nous n’avons pas fait l’ascension nous-mêmes 🙄  En réalité nous avions lu pas mal de retour d’expérience de personnes ayant grimpé la montagne et s’étant retrouvés la tête dans les nuages à l’arrivée, et donc avec aucune vue. Ça nous a un peu découragé, on a préféré économiser nos forces pour l’ascension du Morne Larcher au Diamant. 

Anse Couleuvre :

Pour voir la plus belle plage de sable noir de Martinique, direction l’Anse Couleuvre ! L’Anse Couleuvre est accessible en voiture en prenant la route qui longe la côte nord-ouest. Les derniers kilomètres sont quelque peu éprouvants (ça tourne et c’est raide!), mais on a vu des petites voitures de location y aller, donc c’est tout à fait faisable ! Au départ du parking vous pourrez opter pour plusieurs activités : une randonnée d’environ 1h30 pour voir la cascade couleuvre (nous l’avons faite, ça vaut le coup), une petite marche de 400m à travers les bois et une ancienne sucrerie pour découvrir la plage de l’Anse Couleuvre, ou une randonnée de 14km pour rejoindre Grand Rivière au Nord-Est de l’île. 

Entre la randonnée à la cascade couleuvre et la baignade par la suite, nous sommes restés une journée dans le coin à s’émerveiller devant la beauté du lieu ! 

Rhumerie JM :

Impossible de venir en Martinique sans visiter une rhumerie. Pour notre part nous avons décidé de visiter la distillerie JM à Macouba. Ce n’est pas la plus connue de l’île ni la plus grande, cependant elle nous paraissait authentique et l’entrée était gratuite (il n’y a pas de petites économies). 

Et dès l’arrivée nous n’avons pas été déçus ! La distillerie se trouve dans une cuvette au milieu d’une végétation somptueuse. Avec ses teintes de rouges, la forme de ses différents bâtiments très industriels, et le fait que la distillerie soit isolée, on avait vraiment l’impression d’être dans un James Bond 😂

On vous accueille à l’entrée en vous donnant les explications pour la visite ainsi qu’un dépliant et un badge de la rhumerie (ils sont forts en marketing!). Ensuite tout se fait de manière libre à travers le jardin, le chai, les machines de production… On a vraiment apprécié la visite qui se conclut par un atelier olfactif, et bien sûr une dégustation des différents rhums. Comme toujours, il est préférable d’arriver tôt si vous voulez vivre la meilleure expérience possible, surtout pour la dégustation car l’espace est restreint. 

On ne regrette vraiment pas d’avoir pris le temps de se rendre dans cette distillerie. Dans le nord, on a vu que l’habitation Depaz à Saint-Pierre avait une certaine renommée également, ou encore l’habitation Clément au centre de l’île. 

Grand’Rivière :

Après la visite de la distillerie JM, nous avons repris la route direction Grand’Rivière, l’extrême Nord de la Martinique. Petit bourg de pêcheurs, nous avons très vite compris pourquoi Grand’Rivière était surnommée « le bout du monde” de la Martinique. 

La route pour y aller est un voyage en lui-même. Entre falaises, forêt tropicale, virages, ponts métalliques à traverser, le trajet est très impressionnant, mais il faut tout de même être vigilant. 

Sur place, nous nous sommes arrêtés à la plage de sable noir du Sinaï, point de départ de la randonnée de 14km pour rejoindre l’Anse Couleuvre. La plage est magnifique, néanmoins il ne faut pas compter s’y baigner car les vagues sont déchaînées.

Vous pouvez ensuite faire un tour dans le village avec les maisons colorées, près du port de pêche, ou bien vous balader sur le front de mer à partir duquel on peut apercevoir les côtes de la Dominique au loin. Nous nous y sommes arrêtés pour boire un jus de papaye et un jus passion faits maison, qui étaient délicieux 😍

Se rendre à Grand’Rivière c’est vraiment découvrir un autre facette de la Martinique à laquelle on ne s’attend pas du tout aux premiers abords. 

Le Sud de la Martinique et ses plages paradisiaques à perte de vue !

A la suite de notre semaine dans le nord de la Martinique, nous sommes partis en direction de la ville du Diamant au sud-ouest de l’île. Nous y avons vu des paysages complètement différents, et en avons profité pour ralentir le rythme de visite. Le mode farniente à la plage est activé ☀️

Anse Dufour & Anse Noire :

On a trouvé le yin et le yang de la Martinique. Ces deux Anses se trouvent à seulement quelques centaines de mètres de distance et pourtant elles n’ont rien à voir. L’Anse Dufour (photo de gauche) possède un sable blanc qui rayonne au soleil, tandis que l’Anse Noire (photo de droite) est la seule anse au sable noir du sud de l’île dû à la nature volcanique du lieu. Cette dualité rend le lieu exceptionnel et l’on y reste aisément toute la journée en jonglant d’une anse à une autre. 

Des tortues peuvent être aperçues dans les deux anses, c’est pourquoi quand vous y allez n’oubliez pas votre masque et votre tuba ! La chance nous a souri à l’Anse Dufour où nous avons vu pas une mais 2 tortues vertes 🐢 On était comme des enfants ! Puisqu’il était assez tôt dans la matinée on a pu observer les tortues tout seuls, sans personnes autour, un vrai luxe ! 

En discutant avec des locaux et en revenant plusieurs fois sur cette plage par la suite on s’est tristement rendu compte qu’il n’était pas normal que les tortues soient si proches du bord. Ça nous a fait un peu de peine également de voir de tels attroupements autour des tortues ou d’entendre d’autres touristes dire “je suis trop content, je l’ai touché !”

A l’entrée de la plage un panneau indique les comportements à suivre pour observer ces animaux menacés sans les déranger. N’hésitez pas à jeter un coup d’œil avant de vous mettre à l’eau. 

Le Diamant :

La ville du Diamant prend son nom du rocher situé sur ses côtes en forme de diamant. Nous y avions notre airbnb pour notre deuxième semaine de vacances. Sa plage d’environ 3 km de long est une véritable carte postale : cocotiers, sable blanc, mer turquoise. En revanche il y a pas mal de vagues, ce n’est pas la plage que nous avons préféré pour la baignade. 

Pour plus de tranquillité, nous avons déniché une petite plage un peu avant l’entrée de la commune qui offre un cadre intimiste et un autre point de vue sur la baie du Diamant. Cette plage, ou plutôt ces plages car il y a deux criques consécutives, se nomme la plage de La Cherry. 

Au Diamant vous trouverez également de bons produits frais au marché comme des accras, des fruits de la passion ou des avocats 🥑 

A la sortie de la ville il y a un mémorial consacré à l’esclavagisme, le mémorial CAP 110, ainsi que la maison du Bagnard, deux monuments qui rappellent le sombre passé de l’île. 

Morne Larcher :

Une autre petite pépite se situe au Diamant : le Morne Larcher. Le Morne Larcher est la montagne que l’on aperçoit au loin lorsque l’on arrive dans la commune. En réalité, il s’agit d’un ancien volcan qui est aujourd’hui éteint. Son point culminant se situe à 478 mètres. On ne peut pas monter à son sommet qui est inaccessible, cependant un chemin nous amène à environ 400 mètres d’altitude et offre une superbe vue sur la Baie du Diamant !

Mais quel chemin… On est tous les deux d’accord pour dire que c’est la randonnée la plus raide que l’on ait faite. Au début ça va, mais ensuite le parcours devient de plus en pentu, et à la fin on finit même par s’aider avec les mains. 

La randonnée n’est donc pas facile mais l’avantage c’est qu’elle est courte ! Au bout d’environ 45 minutes nous étions rendus au point de vue, le tout avec plusieurs pauses. Quand vous arrivez sur la “plateforme” qui donne déjà une vue époustouflante, empruntez le chemin le plus à gauche qui descend légèrement, et vous tomberez sur LE point de vue avec le rocher et la baie du diamant en contrebas. 

Anses d’Arlet :

Les Anses d’Arlet est une commune du sud-ouest, située à environ 15 minutes en voiture du Diamant. L’image la plus connue des Anses d’Arlet est probablement son ponton et sa jolie église bordée de maisons colorées

La plage des Anses d’Arlet nous a beaucoup plu pour son spot de snorkeling près du petit rocher immergé et facilement accessible depuis la plage. On peut y voir des poissons tropicaux dans les eaux claires, un rêve 🐠 Sur la commune on trouve également les plages de Grande Anse d’Arlet et Petite Anse d’Arlet.  

On a vraiment apprécié ces anses, et encore plus lors de notre sortie en mer. La Grande Anse est le point de départ des bateaux qui proposent une excursion pour aller voir les dauphins. Un matin on s’est laissé tenter par cette expérience et on a adoré !!

Au bout d’une quinzaine de minutes seulement après avoir pris le large on a pu observer les cétacés dans leur habitat naturel, avec une super guide qui nous a expliqué tout ce qu’il y avait à savoir sur les différents types de dauphins que l’on pouvait apercevoir. Après cet instant inoubliable, on a navigué jusqu’à Anse Noire, pour voir la grotte aux chauves-souris. Puis nous avons terminé la matinée par un stop aux Anses d’Arlet pour partir à la recherche des tortues et poissons tropicaux. Le tout avec boissons et collations, nous avons passé une très chouette matinée. Nous avons choisi la compagnie Madi’sea et l’excursion nous a couté 55€/personne.

Anse Michel & Îlet Chevalier : 

Un matin un peu brumeux nous avons décidé de partir direction le sud-est de l’île pour se rendre à l’île Chevalier, un îlet paradisiaque accessible en taxi-bateau pour seulement 4€ A/R. Mais voilà, la météo en a décidé autrement… Le ciel ne s’était pas dégagé comme nous le souhaitions une fois arrivés sur place, et nous avons donc décidé de ne pas nous y rendre avec un mauvais temps.

Ceci dit, il parait que cela vaut vraiment le coup ! Le parking sur lequel nous nous sommes garés permet également de se rendre à l’Anse Michel, l’anse des kite-surfeurs.

Après une petite balade le long d’un chemin aménagé, on accède très rapidement à cette anse qui nous a séduit. Malgré les conditions météorologiques pas très stables, on a quand même pu apprécier la beauté du lieu. On vous recommande vivement d’aller y faire un tour, et encore plus si vous pratiquez des sports nautiques. 

Les photos ci dessus sont libres de droits : ©Teddy Charti via Unsplash.

Plage des Salines :

La plus belle plage de l’île selon les dires. Il est vrai qu’un air de Pirates des Caraïbes règne sur cette plage de sable blanc aux eaux turquoises et aux palmiers qui offrent un peu d’ombre. Néanmoins, les odeurs des restaurants qui la bordent ne sont pas forcément très agréables pour se prélasser sur la plage… 

On vous recommande de ne pas vous y rendre le week-end et pendant les vacances scolaires pour pouvoir vraiment profiter de ce lieu si magnifique. Pour être plus tranquille, continuez de marcher vers la droite de la plage en direction du rocher du Diamant. C’est la partie de la plage qu’on a trouvé la plus jolie, car plus sauvage et sans restaurants juste derrière. Si vous voulez être vraiment plus tranquille et à la cool vous pouvez encore pousser un peu plus loin et vous tomberez sur une plage nudiste. On ne s’y attendait pas et on a été un peu surpris ! 😂

Un must-do à la plage des Salines est de goûter au gâteau coco du petit stand à l’entrée de celle-ci. Impossible d’avoir la recette “désolé chérie, c’est un secret de famille” ! Il faudra qu’on y retourne c’était tellement bon 😍

Bonus : La presqu’île de la Caravelle et son trésor caché

A l’Est de la Martinique se trouve la presqu’île de la Caravelle. La plupart des touristes n’y passent pas et pourtant ils devraient ! A la pointe de la presqu’île une randonnée vous emmène à la découverte de la baie du trésor et de sa plage paradisiaque.

La randonnée commence au château Duboc et passe par la mangrove, c’est splendide. Au bout de 30 minutes de marche, vous arriverez sur la fameuse plage de la baie du trésor. On vous conseille d’amener le pique-nique et de vous poser un peu pour profiter pleinement du cadre !

Après la baignade vous aurez le choix de continuer la rando et de faire le tour de la presqu’île (1h30 en plus de rando) ou de faire demi-tour pour revenir au parking. On a fait le choix de revenir au parking, car l’on voulait aller voir la plage qui attire tant de surfeurs sur la presqu’île de la Caravelle, la plage de Tartane.

Petit tips : ne vous arrêtez pas au premier parking au début du chemin caillouteux, allez jusqu’au deuxième tout au bout du chemin, cela vous évitera 40min de marche le long des voitures en plein cagnard 🤯

Où dormir pour deux semaines en Martinique ?

Nous recommandons de prendre un logement dans le Nord et un dans le Sud pour limiter les allers-retours en voiture sur l’île et profiter pleinement de son séjour.

L’idéal selon nous, est de commencer par le Nord de la Martinique, qui brille par sa végétation luxuriante, ses plages de sable noir et surtout par l’absence de touristes. Le parallèle avec le Sud de l’île plus touristique est assez frappant.

Au Nord, le mieux est de loger durant la première semaine à Saint-Pierre ou au Carbet pour pouvoir rayonner assez facilement entre l’Anse Couleuvre, la montagne Pelée ou encore le Jardin de Balata.

Une fois arrivé dans le Sud, vous tomberez sur le côté de l’île le plus européanisé et vous croiserez beaucoup moins de locaux. Un logement pour la deuxième semaine au Diamant permet de vous rendre aisément aux Anses d’Arlet pour faire du snorkeling, à l’Anse Dufour et à l’Anse Noire pour voir des tortues, à la plage des Salines et aussi à l’Anse Michel.

Comment se déplacer durant deux semaines en Martinique ?

La location d’une voiture est impératif si vous souhaitez découvrir toutes les facettes que la Martinique a à vous offrir.

⚠️ Surtout ne faîtes pas comme nous, et louez une voiture avant d’arriver sur place pour éviter de vous retrouver avec une note un peu salée faute d’anticipation et de voitures disponibles.

Après quelques recherches sur internet, on trouve facilement des locations de voiture aux alentours de 400-500€ pour deux semaines en Martinique en janvier.

Le réseau routier est en très bon état. Néanmoins, accrochez bien votre ceinture au nord de l’île car les routes sont très sinueuses et les virages à épingle qui plus est en côte s’enchaînent sans jamais s’arrêter.

Nos conseils pour préparer votre séjour de deux semaines en Martinique

Billets d’avion :

En ce moment, les prix des billets d’avion pour la Martinique ne sont vraiment pas chers du tout. On peut trouver un aller-retour pour 300€, avec Air France, Corsair, Air Caraïbes, en étant flexible sur ses dates de séjour. Comme partout, il faut privilégier les périodes hors vacances scolaires pour avoir un meilleur prix et être plus tranquille sur place. 

Météo :

Il a fait 28°C tout au long de notre séjour ! Nous avons seulement eu trois jours avec des averses éparses, mais qui ne nous ont pas empêchées de profiter à fond de nos deux semaines en Martinique.

La meilleure saison pour deux semaines en Martinique selon différents blogs est entre décembre et mai, appelée la saison sèche. Les températures sont agréables et les précipitations rares. 

Les Sargasses :

Phénomène récent en Martinique, les Sargasses sont des algues venant du Brésil qui se déposent sur les plages et qui les rendent impraticables de part la mauvaise odeur qu’elles dégagent et l’impossibilité d’accéder à l’eau…

On en a vu au niveau de La Trinité, du François et du Robert lors de notre séjour de deux semaines en Martinique.

On vous conseille de jeter un œil au bulletin de prévision des échouages de Sargasse en Martinique avant de réserver un logement et d’avoir une mauvaise surprise une fois arrivés sur place !

Dans votre valise, il y a :

  • De la crème solaire
  • De l’anti-moustiques
  • Une gourde
  • Un chapeau/casquette
  • Des chaussures de randonnée
  • Un masque et tuba
  • Notre carte de la Martinique

Cela fait maintenant deux semaines que nous sommes de retour en métropole et le moins que l’on puisse dire c’est que la Martinique nous manque déjà… On aurait peut être dû y rester 😄 En attendant de pouvoir voyager sans restrictions liées à la situation sanitaire, on va reprendre nos aventures en France et continuer à vous faire voyager à deux pas de chez vous 🇫🇷

Si vous avez des questions sur l’île aux fleurs et que vous souhaitez passer deux semaines en Martinique, n’hésitez pas à nous les poser en commentaire, nous nous ferons un plaisir d’y répondre !

3 commentaires sur “Notre voyage de deux semaines en Martinique (+ formalités liées au Covid-19)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s